Qu’est-ce que la RFID passive ?

L'abréviation RFID signifie « Radio Frequency IDentification ». La RFID est une technologie d'identification sans contact qui a été développée dans le but de stocker et de récupérer des données à distance en utilisant un système émetteur / récepteur (lecteur) et des marqueurs (tags).

Cette technologie est basée sur l'émission de champs électromagnétiques reçus par une antenne en correspondance avec une puce électronique, ce qui permet l'identification automatique de personnes, véhicules ou tout objet divers.

betty rfid

RFID picto only

Transpondeurs RFID

Les transpondeurs RFID sont de petits objets (badges, porte-clés, bracelets, tags robustes ou flexibles, étiquettes adhésives, tags disques…) contenant une puce (an anglais « chip ») reliée à une antenne pour recevoir et répondre aux signaux radios émis par l'émetteur / récepteur (lecteur).

Il existe deux grandes familles de transpondeurs RFID : Actifs et Passifs.

 

arc icon 55x71px

Lecteurs RFID

Les lecteurs sont des équipements émettant des signaux radiofréquences qui détectent tous les tags qui entrent dans leur champ de lecture. Ils fournissent l'énergie nécessaire au tag pour qu’il soit détecté.

  

Frequency Icon

Fréquences RFID

On distingue 3 catégories de fréquences RFID passives :

  • Basse Fréquence : 125 kHz
  • Haute Fréquence : 13.56 MHz
  • Ultra Haute Fréquence : 863-915 MHz

RFID picto active

RFID active

Les transpondeurs actifs sont reliés à une source d'énergie embarquée (pile, batterie). Ils ont une meilleure portée mais une durée de vie restreinte et un coût plus important.

 picto eclair

RFID picto passive

RFID passive

Les transpondeurs passifs utilisent l'énergie propagée par le signal radio de l'émetteur. Ces tags à moindres coûts et moins encombrants possèdent une durée de vie quasi-illimitée.

STid est spécialisée dans les technologies RFID passives..

 

Comment ça marche ?

Lorsque les tags sont détectés par le lecteur, un protocole de communication prédéfini est utilisé pour l'échange de données entre les éléments. Contrairement à un code à barres, la RFID ne nécessite pas que le lecteur soit à proximité du produit pour permettre le processus d'identification. Les tags peuvent être lus à une distance allant de quelques centimètres à une dizaine de mètres. Selon le modèle utilisé, les tags peuvent avoir comme seule fonctionnalité la lecture de leurs informations ou permettent de stocker/écrire des informations supplémentaires dans leurs puces. Certains tags sont également dotés d’un système de mémoire (High Memory) permettant aux données d'être stockées.

Pour communiquer, le tag et le lecteur doivent être sur la même fréquence, mais comme pour un poste de radio, les fréquences peuvent être sur un large spectre de faible à très haute fréquences. 

 

schema RFID FR